Mon Panier


Votre panier est vide, rendez-vous vite sur notre boutique !

Boutique en ligne

Dans les Vignes

La viticulture biodynamique vise, de façon générale, à réhabiliter, dynamiser et intensifier la vie organique dans le milieu où vit la vigne. Cette démarche consiste à intensifier les échanges entre la plante et son environnement (terre et air), de façon à obtenir de meilleurs raisins et donc de meilleurs vins. La biodynamie cherche à renforcer la vitalité et la résistance des plantes, en améliorant les échanges naturels entre le sol et les racines, et entre le ciel et les feuilles… afin d’optimiser l’expression du terroir dans les raisins et donc dans le vin.

La biodynamie considère la Terre comme un “Tout”, comme un être vivant qui suit sa propre évolution. Il apparaît aujourd’hui que cet organisme vieillissant naturellement est encore plus affaibli par certaines activités humaines (pollutions chimiques, radioactives, électro-magnétiques, génétiques…), ce qui rend nécessaire et urgent la mise en œuvre de méthodes pour vivifier et soigner le sol, les plantes, les animaux et les hommes. L’agriculture biodynamique apporte des perspectives à ces défis pour l’avenir. En effet, si les pratiques agronomiques de base (rotations longues, culture de légumineuses et d’engrais verts, travail modéré du sol, désherbage mécanique ou thermique, compostage des matières organiques…) sont semblables à celles de l’agriculture biologique, des pratiques spécifiques sont proposées pour favoriser la vitalité des cultures et les processus de vie au sein de la ferme ou du jardin. Toutes ces pratiques ont un but commun : créer du lien entre le sol, la plante et le monde animal, restaurer l’unité des écosystèmes et stimuler les échanges entre les différents niveaux (de la vie microscopique du sol jusqu’au influences planétaires, en passant par les niveaux intermédiaires que sont la parcelle, la ferme avec ses paysages, le territoire avec ses échanges sociaux et économiques). Les pratiques spécifiques à la biodynamie s’articulent autour de trois principes fondamentaux : 1. Concevoir la ferme ou le jardin comme un organisme agricole, une entité autonome et individualisée. 2. Utiliser des “préparations biodynamiques” :  préparations à base de plantes médicinales, de bouse de vache et de quartz qui agissent énergétiquement pour l’équilibre du domaine. 3. Travailler avec les “rythmes cosmiques”, c’est-à-dire tenir compte des influences du Soleil, de la Lune, des planètes et du zodiaque.

Préparations biodynamiques

Les préparations biodynamiques pour le compost. Les préparations biodynamiques pour le compost. Le deuxième aspect essentiel de la biodynamie est l’usage de préparations pour stimuler les processus de vie dans le sol et les plantes. Ces préparations biodynamiques, élaborées à partir de plantes médicinales, de bouse de vache ou encore de cristaux de quartz, sont utilisées à dose homéopathique pour leur action énergétique, avec des effets probants sur le processus de compostage, la structuration des sols, la santé des plantes cultivées ainsi que sur la qualité alimentaire et gustative des produits obtenus (voir la section Recherche (lien de la page) pour des résultats scientifiques sur l’action des préparations biodynamiques). Les préparations de base présentées par R. Steiner lors du Cours aux Agriculteurs sont au nombre de huit : deux préparations à pulvériser sur le sol et les cultures et six préparations à introduire dans les composts. Aujourd’hui, de nombreux agriculteurs et jardiniers poursuivent le travail avec les préparations et mettent au point de nouvelles formules pour répondre à des besoins spécifiques (compost de bouse d’après Maria Thun, 500 préparée…).

Les préparations à pulvériser

La préparation bouse de corne (500) favorise la vie du sol. La préparation bouse de corne (500) favorise la vie du sol. – La bouse de corne (aussi appelée “500”). Élaborée à partir de la bouse et des cornes de la vache, elle favorise la vie et la structure du sol tout en stimulant la croissance racinaire. Dans un tel sol ainsi vivifié, les cultures sont plus résistantes aux périodes sèches et valorisent mieux le terroir, procurant ainsi une forte typicité aux fruits et légumes qui y poussent. Brassage ou dynamisation d'une préparation biodynamique Brassage ou dynamisation d’une préparation biodynamique. 


La silice de corne (501). Réalisée à partir de quartz broyé et de cornes de vache, cette préparation s’adresse plus particulièrement à la partie aérienne des plantes, en stimulant le pôle floral et tous les processus en lien avec la lumière et la chaleur : floraison, fructification, maturation, structuration, concentration… La pulvérisation de silice de corne agit comme un surplus de lumière solaire pour les plantes. Elle tempère une vigueur excessive et favorise la structuration des plantes qui deviennent plus résistantes aux maladies, particulièrement les maladies cryptogamiques.


Résultat de recherche d'images pour



Ces deux préparations sont brassées (dynamisées) dans l’eau tiédie durant une heure avant d’être pulvérisées, sur le sol en grosses gouttes pour la 500, comme un fin brouillard pour la 501. A l’image de la médecine homéopathique, les quantités employées sont très faibles : une centaine de gramme dans un volume de 30 à 50 litres d’eau par hectare pour la bouse de corne ; 4 grammes par hectare seulement pour la silice de corne.


Agriculture Biodynamique


Ces traitements sont complétés avec des traitements à base de tisanes de diverses plantes, soufre et cuivre afin de proteger notre récolte de façon saine

Ci dessous , le résultat aprés quelque temps.





L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.